Pressuremeter testing and foundation design. Méthode fascicule 62

Pressuremeter testing and foundation design. Méthode fascicule 62

1. Charge limite d’un élément de fondation Qu

Qu = Qpu + Qsu

1.1 Effort mobilisable sous la pointe Qpu

Qpu= A·qu ou  Qpup ·A·qu

A : section de la pointe
ρp : coefficient réducteur (cas de pieux ouverts, H, palplanches)
qu : contrainte de rupture :

qu=kp· Ple*

pressiometro_con_testo

Fig 2. Schéma de calcul de la pression limite nette équivalente

Ple* : pression limite nette équivalente

pression_limite_nette_equi

b = min(a,h)
a : pris égal à la moitié de la largeur B de l’élément de fondation si celle-ci est supérieure à 1,00 m et à 0,50  m dans le cas contraire.
h : désigne la hauteur de l’élément de fondation contenue dans la formation porteuse.
Pl*(z) est obtenue en joignant des segments de droite sur une échelle linéaire les différents pl* mesurées
kp : facteur de portance donnée en fonction de la catégorie de sol et du type de pieu lorsque la profondeur d’encastrement équivalente
De est supérieure à la profondeur critique Dc (De ≥ Dc , soit De ≥ 5 B)

categories_conventionnelles_des_solsfacteur_kp

De : hauteur d’encastrement équivalente

hauteur_encastrement_equi 

1.2 Effort limite mobilisable par frottement latéral Qsu

effort_limite_mobilisable

choix_des_abaques_pour_la_determination_de_qs_et_courbes(1)  Réalésage et rainurage en fin de forage
(2) Pieux de grande longueur (supérieure à 30 m)
(3) Forage à sec, tube non louvoyé
(4) Dans le cas des craies, le frottement latéral peut être très faible pour certains type de pieux. Il convient d’effectuer une étude spécifique
(5) Sans tubage, ni virole foncés perdues ( paroi rugueuse)
(6) Injection sélective et répétitive à faible débit
(7) Injection sélective et  répétitive à faible débit et traitement préalable des massifs fissurés ou fracturés avec obturation des cavités

P : périmètre de l’élément de fondation
qs (z) : frottement latéral unitaire limite à la cote z
ρs : coefficient réducteur (cas de palplanches)

  • Courbes Q1 à Q4 (n désignant le numéro de la courbe)

– si (Pl/Pn) ≤1 : qs=qsn·(2-Pl/Pn) si non qs=qsn

avec

-qsn=0.04 ·n (MPA) et Pn=(1+0.5 ·n) (MPA)

Ces courbes étant bornées supérieurement par la courbe Q5.

  • Courbes Q5 à Q7

-Q5: qs=min((pl-0.2)/9; (pl+3.3)/32) pour pl≥ 0.2 MPa

-Q6: qs=min((pl+0.2)/10; (pl+4.0)/30) (en général pl≥ 1.0 MPa)

-Q7: qs=(pl+0.4)/10 (en général pl≥ 2.5 MPa)

2.Charge de fluage Qc

Mise en œuvre sans refoulement
Qc= 0,5·Qpu + 0,7·Qsu

Mise en œuvre avec refoulement
Qc= 0,7·Qpu + 0,7·Qsu

3.Etats limites de mobilisation du sol

E.L.U
C. fondamentale: Qu /1.40
C. accidentelles: Qu /1.20

E.L.S
C. rares: Qc /1.10
C. quasi – permanentes: Qc /1.40

Pali e micropali di fondazione – MP

Pali e micropali di fondazione MP è un software per il calcolo della capacità portante del terreno di fondazione per un palo o un micropalo caricato da una qualsiasi distribuzione di carichi (momento, sforzo normale e taglio); esegue inoltre il calcolo strutturale dimensionandone l’armatura longitudinale e la staffatura. Calcolo portanza con formule statiche e dinamiche anche per pali ad elica. Cedimenti con Fleming 1992, Poulos e Davis 1968. Carico critico ad instabilità. Portanza pali di gruppo. Computo materiali.

Reference
Règles techniques de conception et de calcul des fondations des ouvrages de génie civil. Fascicule n° -Titre V

 

catanzariti F.

Flash Sale: 30% OFF

Promo valid from 26 to 31 May
GET COUPON: AQSPG30
Discount valid on all products
close-link
Click Me